MENU

McFurry

McFurry est un projet d’étude autour de la pratique de la galvano-plastie au cuivre ainsi qu’une recherche de matériaux. CEPV, 2015. L’écosystème Terre subi la prolifération de l’homme et son comportement décadent. Selon la pyramide de Maslow, les besoins premiers de l’homme sont d’ordre physiologique. L’alimentation est donc l’un des premiers besoin à devoir être assouvi. L’aliment a une influence tant sur le corps qu’il nourri mais aussi sur l’environnement duquel il provient. Chez l’homme moderne occidentalisé, l’alimentation est devenue, d’une certaine manière, secondaire, tant on lui accorde peu d’attention. Les fast-foods et les supermarchés permettent au peuple de s’alimenter rapidement et grâce ou à cause du marketing nous croyons bien faire. Les pays en voie de développement sont touchés par cette publicité mensongère que lui fait l’occident, et s’engouffrent dans les mêmes travers alimentaires et sanitaire au détriment d’une alimentation traditionnelle, adaptées aux besoin et à ce que l’environnement local peut ou pourrait leur fournir. Notre mode de vie, ici à travers l’alimentation, et l’exploitation de ressources ont un impact indéniable sur l’environnement. Cet impact pourrait être positif, et il l’est parfois, mais malheureusement notre système basé sur l’augmentation des ressources économiques fait fi de ces préoccupations.
Read More ›

Kit

Porcelaine. 2015. Recherche de moulage sur carton.
Read More ›

Foetus 2

Foetus en porcelaine paper-clay, système électrique, pelouse artificielle. 2014 Exposition Circulate, 2015, Vevey, organisée par le Collectif Einzweidrei.
Read More ›

Foetus 1

Foetus en porcelaine paper-clay, système électrique, pelouse artificielle. 2014 6ème Biennale d’art contemporain de la province de Fukushima, Chi Circulate, Japon, 2014.
Read More ›

Par la force ou l’incitation

88 entonnoirs en faïence, barre d’acier. 2013. Pour l’exposition SociétéSatiété, 2013. Vevey – Suisse, organisée par le Collectif Einzweidrei. La société a faim. De justice et de liberté, d’infâme et de sexe, de produits bruts, de chips, de gras et d’herbe verte. La société est insatiable. Elle demande et prend plus que son dû. «Nous louons le monde à nos enfants», mais leur ôtons le pain. Nous violons le pacte, retirons de leur bouche le plus petit espoir. La société a faim. De scandales, d’hypnose et de partouzes, de tortures et de festins. Tout doit disparaître. Il nous faudra réinventer, renouveler selon les capacités du moment. La société a faim. De plastic et de plomb, de forêts tropicales et de pluies acides, de chiens et de jeunes filles pubères, d’orgasmes et de vengeances, de tendresse et de ténèbres, de terrorisme et d’Islam. De dieux qui dansent et qui ne répondent pas. Sous la protection de Gargantua. Elle mange son corps et ses membres, les étoiles et les fusées, les médicaments et les condamnations Elle se trompe, elle fatigue, elle s’aveugle. La société a faim. De délires et de rêves, de héros et de lâches, de réussites, de chutes. Elle est insatiable. […]
Read More ›