MENU

Cancel Culture

198
0

Reset or Remember ?

2024, céramique

Oeuvre à voir dès le 5 mai 2024 au château de Thoune dans le cadre de l’exposition collective Cancel Culture, d’hier à demain.

L’écrou attache, l’écrou fixe, visse, érige. Lorsqu’on le dessert, ce qui a été figé des années durant change de stature, change de statut. Sous l’action d’une pensée nouvelle ou révoltée, d’un changement de paradigme, les symboles sont détrônés, les statues sont déboulonnées.

Sous la pression des mieux-pensants, des anonymes ou des puissants : l’ostracisation, la mise à l’écart, l’annulation d’individus. A l’instar du terme écrouer : mettre sous les verrous, emprisonner, isoler.

Mais d’une annulation ne reste-t-il pas toujours une trace, un souvenir ? N’est-il pas nécessaire d’en conserver une mémoire ? Afin de comprendre, pour ne pas reproduire à l’identique. A la lumière d’une époque en mutation, d’un système de valeurs réexaminé, donner forme aux évènements différemment.

Cette série d’écrous s’altère suite aux moulages successifs. On peut y voir une métaphore de la mémoire qui change, évolue ou se dégrade au fil du temps ou sous l’influence de décisions humaines. A l’inverse, une autre lecture est possible ; car d’une masse informe, souffrante, peut être réhabilité un sens, une vérité, une dignité.